Gérer le stress : Mission Impossible ?

J’entends de plus en plus parler de l’expression « Gestion du stress ».

En tant que sophrologue et praticien en neuro-feedback de cohérence cardiaque, j’ai à la fois une longue expérience du stress et de ses effets. Aussi je pense que parler de « gestion du stress » est une façon raccourcie et erronée de décrire la réalité.

Le stress est une réaction d’adaptation, un syndrome, c’est-à-dire un ensemble de plusieurs symptômes s’exprimant physiquement, biologiquement qui provoque une réponse psychologique. Il a été décrit par l’endocrinologue Hans Selye en 1925.

Les symptômes les plus couramment et facilement observés sont des manifestations corporelles : accélération du rythme cardiaque, élévation de la température corporelle, augmentation de la tension musculaire, entre autres. L’effet sur la tension artérielle est moins facilement ressentie, elle peut quelquefois s’exprimer par des céphalées, des sensations de vertige.

Le syndrome de stress est donc un phénomène difficilement gérable en lui-même. C’est un phénomène qui appelle trois types de comportements :

       L’attaque (se défendre)

       La Fuite (s’éloigner du danger)

-L’inhibition(être incapable de la moindre pensée ou du moindre mouvement)

L’inhibition apparait quand il y a une surcharge émotionnelle qui agit comme un court-circuit dans le cerveau rendant toute action impossible.

 

Le stress est donc une réaction de notre organisme à un agent stressant qui peut être extérieur à nous même ( ex : environnement, situation) ou bien généré par un stimulus interne (ex : croyance, méconnaissance, émotion).

 

Epictète disait, il y a bien longtemps que « ce qui trouble les hommes, ce ne sont pas les choses, mais le jugement qu’ils portent sur ces choses ». C’est-à-dire la perception que chacun a de ce qui lui arrive. S’il existe une différence notable de perception entre l’événement provoquant la réaction et la ressource nécessaire pour le surmonter, le stress apparaitra.

 

Sachant cela, on comprend qu’agir sur le stress lui-même est mission quasi impossible. Cependant agir sur l’agent stressant est possible. Éviter le plus possible les situations qui nous mettent en stress est une option, malheureusement pas toujours facile à mettre en place.

Mais on peut apprendre à agir sur l’impact du stress sur nous en nous appuyant sur une perception juste de nos ressources, de nos options. Ce qui suppose de pouvoir continuer à penser clairement.

En sophrologie, comme en cohérence cardiaque et dans bien d’autres techniques, nous travaillons sur la respiration pour apprendre à prendre de la distance par rapport à l’élément stressant et adapter la réponse biologique pour retrouver le calme nécessaire à une pensée claire et une action pertinente.

La cohérence cardiaque, par la spécificité de son action rééquilibre le fonctionnement du système nerveux autonome déséquilibré par la réponse hormonale résultante du stress en s’appuyant sur la maîtrise de la respiration à un rythme particulier.

En agissant à la fois sur la variabilité de l’amplitude et de la fréquence cardiaque, on rétablit un équilibre dans la réponse hormonale qui provoque un effet sur la totalité de notre corps.   Le ressenti de détente après une séance montre que l’on agit à ce moment-là sur l’impact du stress en rétablissant un fonctionnement plus équilibré de notre biologie interne. Une pratique régulière fondée sur la méthode 365, 3 fois par jour, 6 cycles respiratoires par minute ( soit un cycle inspir/expir toutes les 10 secondes), pendant 5 minutes permet de gérer de manière efficace les conséquences du stress, son impact sur notre corps, notre mental et par conséquent sur notre comportement. Et en favorisant une perception plus fine de nos réactions nous permet d’appréhender plus facilement et plus rapidement les signes annonciateurs d’un état de stress.

 

Dans les périodes perturbées que nous traversons, la pratique de la cohérence cardiaque est un moyen rapide et efficace d’installer dans le quotidien des moments de calme propices à l’expression d’une pensée cohérente .